Archive de l’étiquette carmf

ParAdmin

Le cumul est-il intéressant ? Simulations pour cumul revenus moyens

La CARMF a procédé à une simulation pour déterminer les situations les plus favorables, sur le plan matériel, pour le médecin retraité qui cumule ou non la pension de retraite avec les revenus d’une activité libérale.

1° CAS: Médecin de 65 ans qui poursuit son activité sans liquider sa retraite. On supose que son revenu net est de 80.000 €. Après impôts, il lui reste 66.924 €

2° CAS: Médecin retraité à 65 ans qui ne poursuit aucune activité. Sa retraite est de 32.778 €. Après impôts, il lui reste: 31.148 €

3° CAS: Retraité à 65 ans, il cumule la retraite et une activité libérale dont le revenu net ( BNC) est de 80.000 €. Sa retraite est de 32.778 €. Après impôts, il lui reste 90.576 €.

4° CAS: Retraité à 65 ans avec une activité libérale reduite. BNC = 46.211 €. Retraite: 32.778 €. Après impôts, il lui reste 66.924 €.

Pour consulter, en détail, ces simulations, se reporter au site de la CARMF en cliquant ici.

ParAdmin

Législation Emploi-Retraite

Démographie médicale en France ( retraités actifs et médecins étrangers)
Vos possibilités d’exercice (libéral ou salarié)en cumul à la retraite
Le cumul est-il intéressant ? Simulations pour cumul revenus moyens
CARMF : Cumul retraite et activité libérale. Plafond de revenu
Plafonds&seuils; des revenus en cas de cumul pour les cotisations sociales&CARMF;
Précisions sur la notion d’exercice sur une courte période
Médecins non concernés par le cumul : MICA, Invalidité.
MICA : Activité salariée autorisée. A. libérale interdite jusqu’à 65 ans.
Poursuivre une activité libérale dans son propre cabinet
Praticiens hospitaliers: prolongation d’activité ( 20005)
Médecins du service public hospitalier affiliés au régime général
Médecins militaires et poursuite d’une activité médicale
Salarié: le choix de la date du départ à la retraite
Médecins fonctionnaires et cumul retraite-activité
Vacations dans les établissements de santé ou sociaux
Médecin salarié d’un confrère : faculté récente
Cumul Retraite salariée et emploi salarié.
Le président de la CARMF réexplique les conséquences de la fermeture de l’ASV
Exercice médical sur le web
Médecin retraité collaborateur libéral
Le bénévolat : pas de cotisation à la CARMF.
Médecin traitant du Médecin retraité et de ses proches.
ParAdmin

Bénévolat : cotisation CARMF, R.C.P, Ordre

Un médecin retraité peut exercer bénévolement la médecine au sein d’associations humanitaires tout en percevant sa retraite.

 

  • Il n’aura pas à cotiser à la CARMF.
  • Une assurance de reponsabilité professionnelle est méanmoins obligatoire.
  • La cotisation à l’Ordre est exigible mais réduite.

 

Il faut distinguer 2 sortes de statuts.

 

  • Celui des bénévoles qui perçoivent une indemnité journalière (ce qui n’est pas un salaire) mais le voyage est à leur charge. 
  • Celui des volontaires qui sont rémunérés en tant que salariés par l’ONG en question.

 

Attention : Les indemnités  versés à un bénévole sont souvent à l’origine de la requalification du bénévole en travailleur salarié.

En effet, les juges refusent de considérer qu’il s’agit d’une indemnisation et non d’un salaire et peuvent exiger le paiement des cotisations sociales. Il faut présenter un justificatif pour échapper à cette requalification.

Une réduction d’impôt pour les frais réels engagés en particulier ceux concernant le véhicule est prévue, en utilisant le barème kilométrique habituel.

ParAdmin

Fermeture de l’ASV : aucune conséquence sur notre retraite.

La CARMF précise dans son bulletin de Mars 2006 qu’en cas de fermeture de l’ASV : :

  • Les retraités actuels continueront de percevoir leur retraite comme avant.
  • Les futurs retraités verront leurs points déjà acquis servis dans les mêmes conditions.
  • Pour les retraités « d’après-demain », la cotisation récupérée est répartie entre le régime complémentaire (obligatoire, +1 ou 2%), et CAPIMED (facultatif), afin de préserver le même niveau de retraite globale, avec plus de garanties